Retour sur les Initiatives Océanes 2010 : 800 sites nettoyés, 40 000 participants

// 26 mars 2010 // Les Initiatives Océanes, Liza pour une mer en bleus, Macro déchets

Les Initiatives Océanes (I.O.) ne sont pas finies, loin de là.  Mais les quatre jours « phares », du 18 au 21 Mars, se sont achevés brillamment sur un « flashmob dance »  organisé par Mare Urdina à San Sebastian, capitale européenne de l’événement.

Une mobilisation mondiale

Initiatives Océanes à Madagascar

Les Initiatives Océanes dans le monde entier, ici à Madagascar

Pendant ces quatre jours, plus de 800 sites (plages, lacs et rivières) ont été investis en France, en Europe et dans le monde par environ 40 000 citoyens : enfants, femmes et hommes de tous âges. Les ramassages de déchets ne sont que la partie visible de l’iceberg. Derrière ces opérations de nettoyages et de sensibilisation,  l’équipe de Surfrider Foundation Europe mène un travail de fond sur les macro-déchets. Les actions des participants auront un impact direct sur différentes études (quantification et qualification des macro-déchets) et sur les actions de lobbying de Surfrider. De plus, les rencontres avec le public, en particulier avec les scolaires, restent primordiales pour la transmission des connaissances et la sensibilisation.

Les macro-déchets : reflet de la société moderne ?

Des objets incroyables ont été trouvés : une bouteille de rhum encore pleine, un billet de 10 euros, un dentier, des moteurs de bateaux, des tongs, bonbonnes de gaz. Et les grands classiques, qui tuent la faune marine, empoisonnent l’eau, étouffent la flore ; les bouteilles en plastique, cotons tiges, calandres de voitures, caddies, canettes.

3500 média filtrants trouvés sur 100 mètres de plage

Mais pour la quinzième édition, Surfrider s’est focalisé sur les milliers de petits media filtrants en plastique, ces fameux camemberts des mers, identifiés peu de temps avant l’opération. Cette nouvelle pollution fait l’objet d’une enquête initiée par l’antenne bénévole Côte Basque.

Au Koweït, en Thaïlande, en Australie et sur 479 sites en France, les Initiatives  Océanes ont été un succès encore plus grand que l’année dernière. Ceci grâce à une incroyable synergie de ses antennes, de ses adhérents et des bénévoles, tous autour des Mairies, des associations, des entreprises et des écoles.

En route vers Gijon

Surfrider Foundation Europe félicite et remercie tous les participants, grâce auxquels l’association sera encore plus forte pour la suite de son combat contre les macro-déchets : les Journées Européennes de la Mer (European Maritime Days) à Gijon en Espagne.

Ecrire un commentaire

Vous devez être connecté pour publier un commentaire.